Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 21:41

Projet d'article sur le site Technologia, le 15 septembre 2017

Un des nombreux articles, pas si facilement à écrire sur l'ensemble des risques psycho-sociaux dans l'univers du travail (Burn out, dépressions, harcèlements, suicides...)

Le mot stress en français est un emprunt au même terme anglais, mais lui-même issu de l'ancien français "destresse" qui signifie détresse. Le stress n’a pas véritablement de définition scientifique : «Inhibition», « paralysie situationnelle », réaction à un évènement traumatisant (maladie, décès), ou à une déstabilisation sociale … Les sources du stress sont multi-causales, réactions à de multiples contraintes auxquelles l’individu doit s'ajuster. Les origines du stress ? Physiques, socio-psychiques ou sociales, où même liées à une maladie génétique, virale ou parasitaire.  

Les symptômes ou manifestations du stress peuvent prendre également de multiples formes :

-        physiologique : tensions musculaires, problèmes digestifs ou d’appétit, carence de sommeil, maux de tête, vertiges, fatigue…

-        psychologique : agitation, irritation, inquiétude, anxiété…

-        dans les relations sociales : difficulté de se concentrer, faible estime de soi,  une tendance à s’isoler, une perception négative de la réalité, désorganisation, absentéisme, consommation accrue d’alcool ou de drogues (…)

Le stress dans une situation de travail

Selon l’INRS, on parle de stress au travail quand une personne ressent un déséquilibre entre ce qu’on lui demande de faire dans le cadre professionnel et les ressources dont elle dispose pour y répondre. Les situations stressantes qui s’installent dans la durée ont toujours un coût pour la santé des individus qui les subissent. Mais également des répercussions négatives sur le fonctionnement des entreprises (turnover, journées de travail perdues, perte de qualité de la production, démotivation,…). La démarche de prévention collective consiste à réduire les sources de stress dans l'entreprise en agissant directement sur l'organisation, les conditions de travail, les relations sociales…

Les cinq conseils :

1) Reconnaissez à vous-même vos sentiments de malaise ; évitez les postures de fuite ou d’évitement

2) Parlez-en à votre médecin, éventuellement à votre médecin du travail et à votre CHSCT

3) Poser toutes les solutions possibles et chasser les postures de fuite ou d'évitement ; Évaluer le caractère concret de chaque solution ;

4) Rappelons, notamment dans les situations de malaises collectifs de service, que l’employeur à des responsabilités juridiques.

5) A utiliser : « l’Accord national interprofessionnel sur le stress au travail » (http://www.journal-officiel.gouv.fr/publications/bocc/pdf/2009/0002/CCO_20090002_0002_0020.pdf )

Partager cet article

Repost 0
Published by pierremorville
commenter cet article

commentaires